BELCO_PRIMEURS_KIT_V4.png

INDE

BELCO_PRIMEURS_KIT_Vvvv_edited.png
BELCO_PRIMEURS_KIT_Vffga_edited_edited.p
RÉCOLTE 2021, PAR

ANGEL BARRERA

C’est la première fois que nous présentons un café indien à l’occasion de nos Primeurs. C’est également le dernier voyage que j’ai eu l’occasion d’effectuer avant l’éclatement de la pandémie de COVID. 

Le secteur du café en Inde est riche d’une longue histoire. La plupart des plantations ont été établies par les Britanniques avant d’être reprises par des Indiens. 

Il y a beaucoup de choses à comprendre à propos de ce marché. Les fermes peuvent produire les deux espèces : arabica et robusta. Celles-ci sont plantées à différentes altitudes. L’arabica est planté sur les hauts plateaux, tandis que le robusta est réservé aux parcelles plus basses. Des chênes français ont été plantés pour apporter de l’ombre. Ces arbres imposants créent un paysage qui n’est pas sans rappeler une forêt. En plus des chênes, les plantations comptent également un grand nombre de poivriers. Si le prix d’une de ces trois cultures descend, les deux autres peuvent aider le producteur à s’assurer des rentrées suffisantes. Cette diversité de production est non seulement judicieuse d’un point de vue économique, mais elle est aussi bénéfique pour la biodiversité des fermes. 

Cette année a été difficile pour les agriculteurs, car ils ont dû faire face à de fortes pluies pendant la récolte, qui ont compliqué les opérations. Ces dernières années, les températures ont également augmenté, ce qui s’accompagne de répercussions catastrophiques pour les agriculteurs. Les grains sèchent plus vite que d’habitude, ce qui réduit leur durée de conservation. La plupart des agriculteurs que nous avons rencontrés ont commencé à construire des canopées au-dessus des patios pour ralentir le dessèchement. Faire face à tous ces défis simultanément n’a pas été une sinécure. 

ala Coffee and Spices Co., une société d’exportation créée par deux agriculteurs : Sunil et Mohan. En très peu de temps, ceux-ci ont réussi à créer des partenariats avec plus de 20 agriculteurs. Nous commençons modestement, avec un café lavé microrégional provenant de Chikmagalur, mais nous examinons toutes les possibilités pour la prochaine récolte. Nous avons déjà recensé plusieurs méthodes de traitement de l’arabica qui pourraient permettre d’améliorer la qualité (avec des cafés naturels ou reposado) et nous pourrions également continuer de chercher les meilleurs robustas qui existent.

Aussi, chers torréfacteurs et chers acteurs du secteur du café en Inde, détendez-vous et profitez... nous reviendrons vers vous très rapidement !

BELCO_PRIMEURS_KIT_V1.png
Inde.jpg

BABA BUDANGIRI

Hoysala