INDE

Angel BARRERA, Directeur Sourcing Belco

Période pré-pandémie et post-pandémie. Un avant et un après. L'Inde, c’est aussi cela pour moi. J'ai commencé de manière plutôt comique, en pensant que l'associé principal d'un de nos producteurs était son père. Nouer de nouveaux liens commerciaux et découvrir une origine en mettant les pieds dans le plat ... Rien de nouveau sous le soleil.

 

En Inde, j'ai appris beaucoup de choses que j'ignorais et, dans le même temps, j'espère en avoir fait découvrir à nos (désormais) nouveaux collaborateurs.

La production de café en Inde est une question de répartition des risques, une tradition anglaise qui se perpétue encore aujourd'hui. Les plantations de café poussent sous l'ombre protectrice d'immenses chênes, chênes qui sont également enlacés par des poivriers.

Une triple production qui forme une forêt, entourée de palmiers plantés en bord des exploitations. On m’a dit qu'ils produisent une sorte de cœur de palmier que l’on mâche comme du tabac. C’est ça, l’agro-foresterie. On peut également ajouter que la production de café comporte deux facettes : jusqu'à une certaine altitude, on a des caféiers robusta, et de là jusqu'au sommet des montagnes, des caféiers arabica. « Si le prix du café est bas, le prix du poivre peut être plus élevé », déclare Sunil, un producteur partenaire de Belco, « et même si le prix de ce dernier est assez faible, parfois le robusta nous aide à compenser les pertes », conclut-il. Le café est principalement exporté, le poivre est vendu à la fois à l'exportation et sur le marché local, et le cœur de palmier, qui est mâché, est consommé au niveau national exclusivement. Vous voyez pourquoi je dis qu’il s’agit d’une parfaite répartition des risques pour le producteur ? Sans parler de la biodiversité que de telles productions sont capables de générer.

Sur vos tables, vous dégusterez un café lavé, au profil indien caractéristique, mais il s’agit d’exploitations avec lesquelles nous espérons développer différents projets à l'avenir. Même si ce sont des forêts où la température augmente, nous devrons probablement organiser de nouvelles méthodes de séchage à terme, afin d’améliorer la conservation des grains.

 

En même temps, je pense que vous nous voyez venir chez Belco : il y a quelque chose de plus fort que nous dans le fait de développer des cafés nature et de donner tout le bénéfice du doute à des robustas de qualité.

 Souhaitons la bienvenue à l'Inde, en espérant que cette origine soit là pour longtemps !

BELCO

PRIMEURS

CAFÉS

2022